• J'ai eu la chance de recevoir dans le cadre de l'opération "Masse critique"  le roman de Bernard Chenez

     

    Opération Masse critique : "Les mains dans les poches"

    Pour percevoir à nouveau l’odeur de l’encre et du plomb, pour sentir frémir le crayon sur le papier de son premier dessin, pour entendre ces rifs de guitare protestataires qui ont rythmé ses combats, il fallait partir à l’autre bout du monde et embrasser sa mémoire… 
    Les mains dans les poches est une promenade nostalgique et poétique qui accepte et dépose enfin ses fantômes.

     

    Ce livre court nous emmène dans les pas d'un baby-boomer qui nous conte ses souvenirs comme autant de pépites poétiques et parfois amusantes d'une jeunesse bercée par le charme unique de ces années d'après-guerre. J'ai croqué dans ces courts chapitres comme dans autant de madeleines au goût d'une époque révolue et qui semble si douce a posteriori. Et pourtant il y avait aussi l'usine et ses cadences, les mouvements sociaux, mais puiser dans ses souvenir c'est mettre en avant des faits et en extraire le meilleur.

    C'est ce que j'ai ressenti dans ce livre offert gracieusement dans le cadre de l'opération "Masse Critique" par les éditions Heloïse d'Ormesson, par l'intermédiaire de Babélio. Qu'ils en soient remerciés.


    26 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires