• En feuilletant une revue, mon oeil a été attiré par des illustrations qui m'ont immédiatement donné envie d'en voir plus, et c'est ainsi que je viens de découvrir ROBERTO INNOCENTI, artiste italien qui revisite les contes de notre enfance et les illustre de façon magistrale.

    Jolie découverte : Roberto Innocenti

     

    Une exposition a lieu actuellement à Moulins, trop loin pour beaucoup d'entre nous et nous ne pourrons forcément pas visiter. Alors j'ai fait une petite sélection de ces dessins féériques.

    Voici plusieurs titres dont les couvertures à elles seules sont alléchantes...

      

    Jolie découverte : Roberto Innocenti  Pinocchio et ses mille aventures

     

    Jolie découverte : Roberto Innocenti Casse Noisette et la magie des jouets

    Jolie découverte : Roberto Innocenti

     

     

     

     

     

     

     

    Le petit chaperon rouge implanté dans une ville moderne et hostile

     

     

    Cet artiste né en 1940 n'a jamais étudié ni le dessin ni la peinture mais grâce à un parcours d'affichiste puis de graphiste, il s'est finalement consacré à l'illustration de littérature enfantine. Et quelle réussite ! quel raffinement ! Son savoir faire lui a d'ailleurs valu le prix Hans Christian Andersen en 2008.

    Voyez plutôt...

     

    Jolie découverte : Roberto Innocenti   Cendrillon transportée dans les années 20...

     

    Jolie découverte : Roberto Innocenti

    Pinocchio attablé avec ses deux compères

     

    Jolie découverte : Roberto Innocenti        et la magie de l'approche des fêtes...

     

     

    Voilà de quoi rêver jusqu'au jour de Noël...

    Jolie découverte : Roberto Innocenti

     

     


    33 commentaires
  • Quelle n'a pas été ma surprise en feuilletant un ancien numéro de "Art Magazine" de voir un article sur Marie Laurencin !...

    J'avoue mes lacunes en histoire de l'art. Pour moi, Marie Laurencin c'était seulement  un nom évoqué dans "l'été indien" de Jo Dassin et je n'avais jamais eu l'occasion ni la curiosité d'aller voir les aquarelles évoquées en boucle dans cette chanson, depuis 1975 (déjà !!!)

    Une belle découverte !

     

    Douceur d'aquarelle

     

    Un festival de couleurs chaleureuses, de tendres glacis.

    Douceur d'aquarelle

     

    Douceur d'aquarelle

     

    Douceur d'aquarelle

     

    Des couleurs qui font du bien par ce temps gris. De vraies friandises artistiques.

     

    De plus, cette femme a mené une vie dense et digne d'un roman. Je ne vais pas paraphraser ce qui est bien écrit sur le net mais vous facilite la tâche grâce à un simple  CLICK.

      

    A défaut de n'avoir pu visiter l'exposition organisée cette année, régalons nous en cette journée pluvieuse, du catalogue images de Google... en attendant de faire un petit tour à la médiathèque trouver un beau livre sur cette étonnante artiste.

    CLICK

     


    21 commentaires
  •   

    C'est amusant, je tombe coup sur coup sur deux articles parlant des doudous...

     

    Alphomega  se demande s'ils ont une âme ?

     

    Mireille s'apitoie sur le doudou du bord du chemin...

     

    Cela m'a donné envie de sortir mon nounours de ma malle aux trésors. Il perdu la vue il y a plus de 50 ans mais pas sa langue, et  c'est toujours MA peluche...

    Les doudous

     

     

    Et pour ne pas faire de jaloux, voici les deux doudous de mon cher et tendre, qui ont eux aussi bien vécu. Je vous présente Nounours et Rikiki.

    Les doudous

     

     

    Et vous, avez-vous  encore encore vos doudous  ?

     

    Ma nièce de onze ans a, toute petite, jeté son dévolu sur un pyjama taille un an en éponge velour rose qui ne l'a jamais quittée depuis.

     

    Ma petite soeur a reçu  à sa naisance un teckel en tissu imprimé bleu et blanc dont Maman a dû relever le patron en douce pour relayer discrètement l'original dont il ne restait que la trame. Ces générations de "Gnagna" l'ont suivie jusqu'à l'âge adulte et ont continué longtemps à accompagner ses rêves bien blottis sous son oreiller.

     

     

    Je ne me souviens pas des doudous de mes autres soeurs, mais nous avons tous le souvenir d'un objet , d'une peluche ou d'un jouet qui ont acccompagné  nos premiers pas dans la vie. Et ma foi, je trouve que ça fait drôlement du bien d'y repenser...

     

     

     


    32 commentaires
  • Août est le plus long dimanche de l'année et j'attendais sa fin avec impatience.

    Mois porteur de tristesse aussi, Tabatha  est partie mardi au paradis des Pépette. En juin, je lui rendais hommage pour son anniversaire mais j'étais loin de penser qu'elle disparaîtrait aussi soudainement.

    Ouf la rentrée !

    Elle n'a pas souffert, elle est partie dignement mais laisse un grand vide...

    C'est la rentrée, le moment de tailler les crayons, d'assouplir les doigts et de remuer les méninges. De revenir vers les blogs (mais toujours problèmes récurrents d'informatique... Pffff). Le moment aussi de terminer celui-ci, je n'ai pas fini la liste des liens vers mes blogs amis et dois explorer encore les ressources de ce nouvel hébergeur.

    Je prendrai mon temps... ou pas... Ma tête est en ce moment une ardoise magique. Je pense à quelque chose, je tourne la tête et j'ai déjà oublié. Ca va passer !!! ... 

     

    Je ne vous oublie pas. A très vite.

     

     

     


    14 commentaires
  •  

    " Sans paroles "

     

     

    P7130002

     

     

    P7150005

     

     

    P7130001

     

     

    P7150009

     

     

    P7150014

     

     

    Avec dans le rôle principal :

     

    LOULOU de l'Oise

     

     

     

     


    81 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique