• "Aline & moi" de Fañch Rebours

    Lors d'un salon du livre à Paimpol, j'ai eu l'occasion de rencontrer un auteur local, Fañch Rebours, qui présentait son dernier livre :

    "Aline & moi" de Fañch Rebours

     

    Attirée par la couverture aux couleurs vives et des articles élogieux dans la presse régionale, j'ai eu plaisir découvrir ce roman amusant où le narrateur (qui n'est pas l'auteur, assure-t-il, mais dont les références peuvent parfois  laisser croire le contraire smile) nous fait vivre les états d'âme d'un écrivain de province (écrivaillon breton comme il se nomme) qui rêve et finit par faire la connaissance d'une étoile montante de la littérature, très exposée dans les médias, parisiens de surcroît.

    "-Elle va penser que je l'invite parce qu'elle est écrivaine, et que, moi, je joue à l'être un peu. Elle va penser que je veux lui refiler un manuscrit issu de mon génie incompris pour qu'elle me coopte chez son éditeur." p 28

    S'ensuivent des approches, reculades, doutes et moments burlesques, et surtout une description acidulée du face à face écrivain provincial versus édition parisienne.

    "L'intelligentsia médiatisée est parisienne par essence. Elle est photogénique, sait s'habiller. Elle ne lit pas de littérature régionale. Sans la mépriser (ça ne ferait pas gentleman), elle la considère en souriant et c'est ainsi qu'elle passe à côté d'Alain E. pour ne citer que lui" p 89

    Des moments très drôles racontent l'attirance pour ce monde brillant des écrivains reconnus (clinquant parfois ?) confinant parfois à l'idôlaterie mais ne l'épargnant pas de quelques coups de griffe ironiques.

    Et puis il y a aussi ces descriptions de la vie douce de la province et de ces paysages, qui n'empêchent pas notre écrivain de beaucoup cogiter, mais qui communiquent le bonheur de vivre dans cette belle région bretonne. Et même au fil d'une description, l'humour n'est jamais loin :

    "J'étais donc seul quand je l'ai croisée, au détour d'un chèvrefeuille grimpant sur une souche sèche, à la hauteur du bois de pin et de la villa moderne construite à fleur de falaise pour le compte d'un richard étranger (dont le bras fut assez long pour que trois arbres magnifiques lui obstruant la vue y perdent le goût de la verticalité)." p 100

    Cette comédie est un exercice qui ne ressemble pas à ses autres ouvrages, Fañch Rebours écrivant d'habitude des nouvelles "noires" CLICK et plus récemment un magnifique ouvrage "Transport(s)" qui autour de moi fait l'unanimité et qui est sur le dessus de ma pile à lire (que je m'étais jurée-à-tout-jamais-de-ne-jamais-avoir mais la retraite en a décidé autrement, les tentations étaient trop fortes). Je vous en reparlerai dès  que je l'aurai lu.

    C'était donc mon petit coup de coeur pour une comédie insolite écrite par un auteur adorable.

     

    @ tous, je suis heureuse de vos commentaires, j'ai juste oublié de vous préciser que l'humour de cette comédie est aussi composé pour beaucoup du talent de l'auteur pour l'auto-dérision qui n'est pas la moindre de ses qualités... wink2

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    13
    Samedi 30 Novembre 2019 à 08:53

    Tu donnes envie de le lire... c'est un sujet qui me plaît bien.

    Merci Cathycat !

    Bisous et douce journée.

    12
    Mercredi 27 Novembre 2019 à 13:37

    De la littérature locale, oui, un bon conseil de ta part.

    Par chez nous, il y a Marie Bertrand, qui vient d'écrire un livre policier qui prend comme décor la piscine de Strasbourg, celle du Bld de la Victoire, en travaux en ce moment.

    Merci aussi pour ta future quête du n°6, dans les églises autour de chez toi.

    A plus. Yann

    11
    Mercredi 27 Novembre 2019 à 12:55

    un auteur local .....la classe tout simplement ...et en plus un beau garçon qui sait écrire ........ !! Merci pour cette présentation !!!!!!!!!!!

    10
    Mercredi 27 Novembre 2019 à 11:09

    Bonjour Cathy. Moi je suis heureuse que tu recommences à publier tes ressentis sur ces livres. J'en aurai d'ailleurs plusieurs à te prêter lorsque nous nous reverrons. Bonne journée et bisous

    9
    Mercredi 27 Novembre 2019 à 07:31

    AVEC LE TEMPS QU'IL FAIT VOILA UNE BONNE RECOMMANDATION ; moi je suis avec JOJO MOYES "une douce odeur de pluie" pas mal, le livre est un si cher compagnon,  bon mercredi Cathy  big bises  

    8
    Mardi 26 Novembre 2019 à 22:36

    Après avoir lu l'article du Télégramme, je serais plus tentée par les "13 nouvelles cruelles de Bretagne".
    Je vois que c'est le tome 2 qui est présenté, je vais rechercher le tome 1.
    Merci pour la découverte, la retraite a du bon :)
    Bonne soirée

    7
    Mardi 26 Novembre 2019 à 18:31

    ..déjà si cela se situe en Bretagne, je suis "preneuse" et si en plus il y a de l'humour, j'accroche sans discussion!

    Bises du soir

    Mireille du sablon!

     

    6
    Mardi 26 Novembre 2019 à 17:13

    Merci pour la découverte, je le note

    5
    Mardi 26 Novembre 2019 à 16:22

    ta chronique est vivante ; et le livre reflétant bien la vérité. 

    Bises 

    4
    Mardi 26 Novembre 2019 à 15:19

    Un roman avec de l'humour c'est toujours bon à prendre et à noter...tu sais bien le vendre en tous les cas et tu me donnes envie :) bisous

    3
    Mardi 26 Novembre 2019 à 15:04

    Merci pour ton coup de coeur que je vais sans doute lire, il me tente beaucoup.

    Bisous

    2
    Mardi 26 Novembre 2019 à 13:07

    Super, je vois que tu as fais une très belle rencontre.
    Comme je n'ai jamais été déçue par tes propositions de lecture, je vais forcément me laisser tenter ;-)
    Merci Cathy.
    Bisous et très bonne journée à toi

    1
    Mardi 26 Novembre 2019 à 12:49

    Rhooo quelle tentatrice tu fais, tu voudrais que nous aussi on ait une pile de livres en attente, hein, c'est ça?
    Eh bien tu va y arriver, cette présentation est tellement séduisante que je vais certainement succomber!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :